top of page
  • News

Forum des Leaders Postaux Africains

Les Postes Africaines sur la Voie de la Transformation Numérique et de l'Innovation


A Abidjan, du 3 au 5 juillet 2023, s’est tenu le Forum des Leaders Postaux Africains avec pour thématique “Les Postes Africaines sur la Voie de la Transformation Numérique et de l'Innovation”


Avec une immense fierté et un très grand plaisir, le président du Conseil d’Exploitation Postale (CEP), Jean-Paul FORCEVILLE a renouvelé sa gratitude à la Côte d’Ivoire d’accueillir 2 ans après le Congrès d’Abidjan ce forum de haut niveau dédié à l’innovation et à la transformation numérique des postes.

Le président du CEP a rappelé à quel point, combien le nouvel attelage de l’UPU élu à Abidjan travaillait dans un très bon esprit et avec beaucoup d’énergie.

Il a également félicité les membres du CEP pour leur participation active aux travaux et remercié les organisateurs de ce forum pour le choix des thèmes, la diversité et la qualité des intervenants.

Ministres, dirigeants des postes, représentants de l’UIT, de l’Union Africaine, du monde de la finance et des banques, acteurs du numérique et de la Tech, et de la cyber sécurité, ont pu durant 3 jours partager leurs visions et leurs stratégies au cours d’exposés et de tables rondes.

Tous les domaines de la vie quotidienne et du monde de demain ont été abordés : e-Santé, e-Gouvernement, e-Commerce, logistique urbaine, portefeuille électronique, inclusion sociale financière, innovation, intelligence artificielle, cyber sécurité.


En ouverture de ce forum, le Président du CEP a déclaré à la tribune : « Les postes ont un rôle à jouer dans la digitalisation de l’économie, vous pouvez compter sur l’engagement total du CEP. Il n’y a pas de solutions magiques, les clés de la réussite passent par la coopération, le partenariat, l’innovation. Les conférences comme celles-ci en sont l’exemple, cependant le rôle des gouvernants et des régulateurs est prépondérant. Les postes engagées dans cette transition ont besoin de leur soutien » Déclaration reprise en chœur par les directeurs des postes de Côte d’Ivoire et du Niger.

Au cours d’une table ronde, Jean-Paul Forceville représentant cette fois la France et La Poste Groupe a évoqué le parcours de l’opérateur postal français durant les 20 dernières années en termes de déploiement de nouvelles offres commerciales, d’innovation, de changement des mentalités, de ruptures technologiques, d’inclusion sociale et financière et de « lutte contre l’illectronisme »

Les opportunités et les potentiels du continent africain sont immenses : l’économie numérique africaine pourrait atteindre 5,2% du produit intérieur brut (PIB) du continent d’ici à 2025.

Entre 2010 et 2019, le PIB de l’Afrique a enregistré une croissance annuelle de 4%, soit plus de deux fois celle de l’Union européenne ou de l’Amérique latine sur la même période. Grâce à la dynamique de son économie, la population la plus jeune et la plus croissante au monde ainsi qu’une urbanisation rapide, l’Afrique devrait voir sa consommation de services en ligne augmenter. La transformation numérique en Afrique est donc une priorité clé.

Le réseau postal fait partie de l’infrastructure essentielle dans tous les pays d’Afrique. Il permet le développement socioéconomique, l’accès des citoyens et des entreprises au commerce électronique, aux services financiers et administratifs. Le secteur postal doit rester pertinent face à l’évolution des besoins du marché dans une économie numérique en pleine expansion.


Les défis restent grands, comme l’ont rappelé avec énergie la modératrice des débats Gertrude Konaté, les dirigeantes des Postes du Bénin, des Seychelles, du Bénin d’Ethiopie, ainsi que la représentante de l’Union Africaine, Mme Miheret Demissew Woodmatas engagée dans un plan à horizon 2063 : « Nous devons faire taire les armes en Afrique. Nous devons mettre en place un passeport africain pour la libre circulation de nos citoyens, de nos marchandises, nous devons poursuivre l’électrification de notre continent, et le développement de nos infrastructures et de nos télécommunications dans un système plus intégré...»


Le directeur général de la Poste du Niger M Idrissa Kané s’est montré optimiste et a déclaré : « La première richesse des postes, c’est leurs ressources humaines, gageons que la jeunesse, le dynamisme et l’enthousiasme de ses dirigeants et du continent sauront relever ces défis »

A l’issue du Forum, les participants ont adopté une déclaration commune par laquelle ils se sont engagés à ne ménager aucun effort pour l'expansion et l'utilisation du réseau postal pour le développement durable des économies et des sociétés et des sociétés numériques. Ils ont appelé les membres de l'UPU et tous les acteurs du développement à contribuer activement à la mise en œuvre réussie de cette déclaration.


ABIDJAN DECLARATION AFRICAN POSTAL LEADERS FORUM 2023
.pdf
Download PDF • 413KB



Comments


bottom of page