• News

Retour sur la session du Conseil d’Exploitation Postale

Du 9 au 13 mai dernier se tenait la session S1 du Conseil d’Exploitation Postale. Cette session du CEP avec les 48 membres s’est déroulée en mode hybride. Elle a été suivie du Conseil d’administration du 16 au 20 mai.


Parmi les dossiers à l’ordre du jour :

  • Chaîne logistique

Les postes sont confrontées actuellement à des sujets de transit et de transbordement. La France a soutenu la solution du cloud system qui permettrait que les postes et les compagnies aériennes s’échangent les données de préalerte. En ce qui concerne le sujet des douanes, des propositions pour aligner les modalités d’utilisation de deux formules ont été adressé par le groupe de travail.

Un accord de haut niveau entre le directeur général de l’UPU Masahiko Métoki et le secrétaire général de l’OMD Kunio Mikuriya a été signé. Cet accord a pour but de faciliter le e-commerce transfrontalier dans les flux postaux.

  • Services physiques

Les feuilles de route concernant l’intégration des produits, et la rémunération ont été validées. Il en est de même pour la qualité de service et les règles de fonctionnement de l’équipe d’expert, chargée des audits et des recours. Pour la conformité, il a été annoncé le lancement d’une étude pour valider les indicateurs de mesures du projet, pour s’assurer du caractère officiel des rapports.

  • Développement durable

La mise en œuvre de la résolution pour la réduction des émissions carbone dans le secteur postal (C17/2021) ne peut commencer tant que tout le financement n’est pas obtenu. Un nouvel appel à contribution a été lancé. Certains membres demandent le lancement des travaux sans attendre.

Grâce au financement du Japon, un questionnaire sur l’action climatique va être conduit comprenant des indicateurs lieu aux émissions CO2 mais aussi à la flotte de véhicules, énergie renouvelable utilisé pour les bâtiments, … Le gouvernement japonais financera par ailleurs un poste d’expert sur les sujets RSE auprès du BI pour un an.

  • Coopération et assistance technique

Au sujet de la politique de coopération, des actions de plaidoyers auprès des gouvernements, ainsi que le remplacement des 7 coordinateurs régionaux par 14 chefs de projet plus proches du terrain et un rapport intermédiaire de mise en œuvre des plans de développement régionaux sont attendus pour la session de l’automne.

Un appel aux donateurs a été lancé pour le financement de deux nouveaux projets pour Post4Health (visant à renforcer la capacité des postes à diffuser des politiques, des produits et des services sanitaires).


  • Gouvernance

Le BI connait une nouvelle organisation avec notamment l’élargissement du champ de compétence de la direction du Cabinet et la création d’une unité « Centre de connaissances et laboratoire d’idées».

Au sujet de l’ouverture, le CEP a créé sa propre Task force, chargée de préparer des recommandations sur des axes de travail entérinés par le CA.


Signature d'un accord de coopération (MoU) avec l'UPAP

Cette session de printemps aura été également l’occasion pour Jean-Paul Forceville, de signer des accords de coopération, entre La Poste et respectivement avec l’UPAP (Union Panafricaine des Postes) et la CPEAO (Conférence des postes des États de l’Afrique de l’Ouest).

Les parties se sont réjouies de cet accords bilatéraux, portant à la fois sur le renforcement des capacités, la coopération technique ainsi que les programmes de digitalisation et numérisation.

Signature d'un accord de coopération (MoU) avec la CPEAO




Jean-Paul Forceville a précisé « les contributions de La Poste s’inscrivent dans la complémentarité et il est nécessaire de renforcer les synergies entre l’UPU et les Unions Restreintes. Chaque euro investi doit produire ses fruits. »








La France était heureuse de convier tous les délégués du CEP, les interprètes, et les équipes du BI à une réception amicale en marge de la plénière du CEP. Près de 300 personnes ont répondu à cette invitation.


Jean-Paul Forceville a profité de ce moment de convivialité pour remercier les membres du CEP de l’avoir élu à la présidence de ce dernier et les équipes du Bureau International pour le soutien apporté dans l’accomplissement de ses tâches. Ce fut un grand plaisir pour tout le monde de pouvoir se retrouver après plus de 3 ans d’éloignement.

Retour en image de la soirée ici